logo.jpg

F.A.Q

GENERALITÉS


 

Qu’entend-on par énergie? 

 

Depuis la célèbre formule d’Einstein démontrant l’équivalence de la matière et de l’énergie, il est plus aisé de concevoir que notre vision ne doit plus être matérialiste et que la matière est en fait de l’énergie “condensée”.

La nature de l’homme est tripartite: physique, psychique et spirituelle. On peut donc parler: 

-d’énergie physique(électrique, magnétique, électromagnétique, hydraulique…), 

-d’énergie psychique, 

-et d’énergie spirituelle. 

Chacune de ces énergies n’est pas comme une poupée russe, emboîter l’une dans l’autre. 

En médecine énergétique, il n’y a pas de dualisme entre le physique et le psychique mais une unité énergétique comme enseignée dans les Traditions grecque (peuma), indienne (prana) ou chinoise (qi).

Il est particulièrement frappant de constater que les dernières avancées de la physique quantique rejoignent ces Traditions.

 

L’objectif de Quantum Biotherapy est d’équilibrer les énergies sur les plans physique et psychique.

 

Est-ce de la musicothérapie?

 

La musicothérapie est basée sur des notes et des mélodies alors que Quantum Biotherapy est une thérapie par les sons basée sur des fréquences différentes en rapport avec nos champs d’énergies. 

 

DISPOSITIF MEDICAL ET LES AUTRES THERAPIES


 

Est-ce que je peux continuer à prendre parallèlement mes traitements habituels?

 

Absolument. 

En aucun cas, il ne faut arrêter les traitements prescrits et suivis. Dans le cas ou des symptômes s’amélioreraient ou disparaîtraient, il appartient à votre médecin de modifier ses prescriptions.

 

Je vais être opéré, qu'en est-il de l'utilisation d'un programme?

 

Aucun inconvénient lié à l'utilisation d'un programme pour un problème indépendant des raisons de l'opération.

Il convient même de préparer le terrain avant l'opération et de favoriser la convalescence après celle-ci en drainant les toxines et les éventuels effets secondaires apportés par l'anesthésie et les traitements.

​ 

Y a t-il incompatibilité avec le port d’un pace-maker?

 

Il n’y a pas d’incompatibilité.

 

Y a t-il incompatibilité avec des implants métalliques d’ostéosynthèse (clous, vis, broches…)?

 

Aucune incompatibilité.

 

 

​​DISPOSITIF MÉDICAL ET L’ETAT DE SANTE

 

 

Y-a-t-il des effets secondaires ?

 

Aucun.

Une femme enceinte peut-elle utiliser  Quantum Biotherapy?

 

Il n’y a pas de contre-indications. Des symptômes en rapport ou non avec la grossesse peuvent bénéficier de cette thérapie.

J’ai une maladie auto-immune, les traitements qui stimulent le système immunitaire me sont interdits. Qu’en est-il pour le programme immunité?

 

Une maladie auto-immune est une anomalie du système immunitaire qui s'attaque à l’organisme par exemple la thyroïde, l’intestin. La sclérose en plaques, le lupus, la maladie de Crohn, la polyarthrite rhumatoïde font parties de ces maladies. 

Quantum Biotherapy agit comme régulateur et non comme stimulateur. C’est une “mise à niveau” sans risque de surcompensation. Si 100 est la valeur recherchée, le programme ne stimulera pas à 90 ou 110. 

Il n’y a donc pas pas de contre-indications.

 

A partir de quel âge peut-on utiliser les programmes?

 

Dès la naissance voire avant pour aider la grossesse.

 

 

Pourquoi des programmes différents pour la même indication ou symptôme?

 

Il est nécessaire de tenir compte d’autres paramètres (terrain personnel, autres symptômes, âge de la personne, ancienneté des problèmes...).

Selon le principe que tous les chemins mènent à Rome, le plus rapide n’est pas forcément le meilleur, il faut donc soigner ce que l’on a par rapport à ce que l’on est.

 

 

Je suis malentendant, puis-je utiliser Quantum Biotherapy, est-ce efficace?

 

Pas de problème, la résonance vibratoire fonctionne

 

 

Je suis sourd, une thérapie sonore est donc impossible?

C’est malgré tout possible! Il faut savoir que nous percevons les sons par transmission aérienne vers l’appareil auditif de l’oreille interne, mais aussi par transmission osseuse. Dans ce cas, il est nécessaire de placer le smartphone au contact de l’os appelé ”mastoïde” derrière le lobe de l’oreille afin de permettre la transmission des vibrations.


 

Quelle est la durée de vie d’un programme?

 

Toute la vie si l’on prend soin de faire plusieurs copies sur des supports différents, à placer dans des endroits différents et à refaire tous les 5 ans car l’informatique moderne est sensible et peut buguer avec les mises à jour des logiciels et des matériels.

 

Doit-on régulièrement télécharger une nouvelle version des programmes?

 

Actuellement, ce n’est pas nécessaire et les paramètres seront toujours valables à vie. 

Cependant, il est envisageable que dans les années à venir, les progrès et l’évolution permettent une amélioration de l’efficacité. Dans ce cas, l’utilisateur sera prévenu.

 

 

EMPLOI


 

Dois-je télécharger une application spécifique pour écouter mon programme?

 

Aucune en dehors du logiciel de musique mp3 (fourni avec l’ordinateur) qui permettra de créer des listes d’écoute.

 

Est-ce qu’un programme est individuel ou puis-je le partager avec les autres membres de ma famille?

 

En théorie c’est possible mais l’efficacité peut être amoindrie compte tenu du terrain qui est individuel. Rappelons le principe: soigner ce que l’on a par rapport à ce que l’on est.

 

Puis-je écouter mon programme pendant que mon conjoint écoute le sien?

 

Oui si l’on passe par les écouteurs personnels.

 

Si mon entourage écoute mon programme, peut-il avoir des effets secondaires?

 

Non

 

Puis-je écouter un programme par l’intermédiaire d’écouteurs?

 

Il est toujours intéressant de pouvoir suivre un traitement sans l’imposer aux autres par exemple respecter le repos ou le sommeil de son conjoint, ou dans un transport en commun (avion, train, voiture…). Dans ce cas, il faut régler le volume de sorte que l’oreille aille vers les sons et non le contraire et qu’il n’y ait pas de fatigue auditive.

Dans un avion, il faudra respecter les consignes au décollage et à l’atterrissage et couper.

Attention: il est formellement déconseillé d’utiliser un programme en conduisant ou en présence du conducteur pour éviter une éventuelle perte de vigilance par effet de relaxation.

 

 

Est-ce que je peux regarder la télévision ou travailler sur mon ordinateur/tablette/téléphone pendant que j’écoute le programme?

 

Il est conseillé d’éviter une autre écoute (musique, TV) ou un travail sur ordinateur. Il est plus facile pour l’organisme d’assimiler une information à la fois. 

Cependant, il ny a pas de contre-indications absolues; de même avec la lecture. 

 

Est-ce que les fréquences de la télévision ou de mon ordinateur/tablette/téléphone perturbent l’efficacité du programme?

 

Non car nous ne sommes pas dans les mêmes bandes de fréquence.


 

Qu’en est-il de la pollution électro-magnétique (3G, 4G, 5G) d’un smartphone ou d’une tablette compte tenu de son utilisation comme dispositif médical?

 

Quantum Biotherapy est un dispositif médical basé sur des basses fréquences audio et ne comporte pas de pollution électromagnétique en soi. 

Les technologies modernes comme le smartphone utilisent pour la transmission des bandes de hautes fréquences.

Conseils: 

-éviter l’abus d’utilisation de ces appareils.

-éloigner l’appareil le plus possible.

-ne pas dormir avec un appareil près de soi.

-privilégier l’utilisation avec écouteurs.


 

Les sons entendus sont bizarres voire désagréables.

 

Selon les fréquences, cela ira d’une sirène, d’un chant d’oiseau au bourdonnement!

Selon son état de santé et un éventuel vide de réserves, vous pourrez le supporter plus ou moins. Par exemple, à l’approche du sommeil, nous avons envie de baisser le son.
L’efficacité n’est pas liée à la hauteur du son. L’oreille doit aller au son et non le contraire pour que ce soit agréable et supportable.

Conseil:

Régler le niveau sonore le plus bas possible en fonction de votre sensibilité surtout avec les écouteurs, éventuellement éloigner l’appareil.


 

Est-ce que j’ai besoin d’entendre le son du programme pour qu’il soit efficace ou puis-je baisser le son sans problème?

 

L’écoute peut se faire par les haut-parleurs ou mieux encore par écouteurs ou casque ce qui facilite l’attention. 

Le niveau sonore doit être raisonnable, les sons ne doivent pas être agressifs pour l’oreille sinon baisser le volume.

Couper le son annule l’action thérapeutique et peut être compensée en mettant le smartphone en contact avec l’os derrière l’oreille (transmission osseuse).

Combien de fois par jour dois-je écouter mon programme?

 

2 à 3 fois par jour (voire plus selon conseils),  par exemple le matin au réveil, le soir au coucher.

 

Puis-je écouter plusieurs programmes d'affiliés tout en gardant la même efficacité de chaque programme?

 

Oui

 

 

Je n’ai ni smartphone ni ordinateur. Comment puis-je écouter les programmes ?

 

Il faut l’enregistrer sur CD audio (donc disposer d’un lecteur de CD), soit par les proches, soit par nos soins. Nous contacter pour les modalités (prix, délais).


 

EFFICACITÉ


 

Comment ça marche ? Pourquoi le programme est -il efficace sur moi?

 

Quantum Biotherapy est un dispositif médical basé sur la médecine énergétique et la médecine quantique pour permettre une meilleure réceptivité à tous traitements médicaux et paramédicaux.

 

On peut considérer l’homme comme un instrument de musique physique et psychique dans une unité énergétique (matière-énergie selon Einstein) que l‘on doit accorder selon le principe de résonance.

 

2 corps sont dits en résonance quand ils vibrent à la même fréquence.

Exemple, la résonance musicale: prenons 2 violons accordés, jouons la note « la » sur l’un d’eux, le second va vibrer en « la » alors qu’on n’y touche pas.

 

En fonction du terrain qui est personnel et des symptômes présentés, le travail consiste à traduire en fréquences qui vont entrer en résonance avec les symptômes pathologies.

 

 

Au bout de combien de temps d’écoute le programme est-il efficace?

 

L’organisme « enregistre » de suite les fréquences mais le résultat dépendra de différents paramètres comme l’ancienneté du ou des problèmes (récent, chronique), son intensité (aiguë…), maladies isolées ou multiples, l’âge du sujet. 

La durée d’un traitement obéit aux cycles de 1j,  3j, 7j, 21j.

En fonction des résultats, on suivra ces cycles avec la possibilité de poursuivre avec ou sans pause d’1j,  3j, 7j, 21j.

 

Les bénéfices des programmes sont-ils définitifs ou dois-je régulièrement les écouter à nouveau?

 

Tout problème peut revenir puisque par définition nous vieillissons: par exemple un rhume, une douleur rhumatismale… Si un problème revient, vous pouvez reprendre l’écoute d’un programme.

 

Et si au bout de la période d’écoute prescrite, je ne ressens aucune amélioration, que dois-je faire?

 

Persévérer sur un, voire plusieurs cycles d'écoute. En fonction de l’évolution ou pas, revoir les données afin de déterminer une erreur d’analyse ou un oubli qui pourrait parasiter ou orienter sur une mauvaise piste.

 

Je ne perçois peu ou pas d’amélioration!

 

Selon l’importance, l’ancienneté du symptôme, l’âge du patient, le nombre de problèmes, l’amélioration sera plus ou moins  rapide. 

Exemple, les nausées suite à un excès de table ou liées à une grossesse ou secondaires à une chimiothérapie anticancéreuse répondent très bien mais le temps de résolution est proportionnel à la cause.

Toute thérapie demande une logique de patience.

 

 

Peut-il y avoir échec et pourquoi?

 

Toute thérapie peut échouer.

En supposant qu’il n’y a pas d’erreur dans le mode d’emploi d’un programme, plusieurs explications sont possibles.

 

-Une erreur dans la description et la précision du symptôme.

Exemple: le programme ne sera pas le même pour une douleur d’épaule gauche ou droite ou selon sa localisation antérieure, latérale ou postérieure.

 

-Un autre symptôme ou une autre maladie parasitent et sont en quelque sorte “prioritaires”. Il en résulte un blocage en amont.

Exemple: une douleur du pied est souvent en rapport avec le bas du dos ou le bassin. L’idéal est de corriger les deux en tenant compte de cette hiérarchie de causes.

D’une façon générale, l’énergie utilisée pour lutter contre un problème fera défaut pour une autre maladie. 

Exemple: une infection ORL (gorge, nez, oreilles) entraîne une perte d’appétit, l’énergie utilisée par les défenses immunitaires est prioritaire.

 

-Le programme  ne correspond pas au déséquilibre. C’est comme si on essayait d’accorder une corde déjà accordée.

 

-Le rapport entre fonctionnel et organique est trop en faveur de ce dernier. 

Au maximum, une maladie nécessitant un acte chirurgical ne répondra  pas à tout traitement ou dispositif médical.

 

L’efficacité ne serait-elle pas un placebo?

 

Tout traitement dans toute médecine a une participation de l’effet placebo en plus bien sûr de l’action principale (physique, chimique…).

L’effet placebo indique qu’il y a une relation psychique consciente et inconsciente avec un traitement quel qu’il soit, et avec l’idée que l’on s’en fait. Son action est estimée en moyenne à 30%! Autant dire que cet aspect est positif contrairement à son opposé appelé “nocebo”.

 

 

Faut-il y croire pour faire ce traitement?

 

Le phénomène de résonance agit que l’on y croit ou pas; mais ce qui est certain, la confiance et une attitude positive favorisent une meilleure efficacité donc un résultat plus rapide.

 

J’ai besoin de comprendre pour adhérer à un traitement pour le moins anachronique. 

 

C’est fréquent chez les sujets à cerveau gauche dominant (le rationnel et mathématique qui doit s’équilibrer avec le droit, intuitif et artistique).

Nombreux sont les utilisateurs d’ordinateurs, combien savent comment cela fonctionne.

L’aspirine, le meilleur des médicaments,  a été breveté à la fin du XIXe siècle et il a fallu attendre plus de 70 ans pour comprendre les mécanismes et sans doute n’a t-on pas tout découvert !

L’esprit critique est une qualité nécessaire pour progresser contrairement à l’esprit de critique.

 

Je m’endors pendant l’écoute d’un programme, qu’en est-il de l’efficacité?

 

Pendant le sommeil, l’audition est toujours active, il n’y a donc aucune interruption de l’action sonore.

Le fait d’être plus relaxe voire de s’endormir est un bon signe.

 

  

**********

Vous vous posez une question qui n'apparait pas ici  : écrivez nous à quantumbiotherapy@gmail.com, nous serons heureux de pouvoir y répondre.